C’est par ce cri que le conseil municipal de
la commune de Case-Navire conclut la séance du 27 mai 1888.

A l’unanimité, le conseil a décidé que la commune porterait désormais le nom de Schœlcher considérant que « Monsieur Victor Schœlcher par ses écrits et ses travaux, a été le libérateur de la classe de couleur ». Cette décision a été validée au journal officiel le
25 novembre 1889.
Mouillage exceptionnel sur la côte Caraïbe, Case-Navire était un endroit rêvé pour faire escale et se procurer eau douce et provisions. Erigée en paroisse en 1853, sous le nom de Notre-Dame de Case-Navire, elle est rattachée à Fort de France puis devient indépendante en 1888.
Le développement de Schœlcher s’accélére au début du XXème siècle lorsque certains quartiers deviennent terre d’accueil pour les sinistrés de l’éruption de la Montagne Pelée en 1902. Après avoir été marqué par l’activité sucrière et, plus tardivement par la distillerie, le début
de ce siècle s’ouvre sur des perspectives diverses.

Aujourd’hui, cette cité tranquille de
22 000 habitants, Porte d’Entrée du Nord Caraïbe, est devenue un haut lieu de culture et de recherche, elle est un des pôles de l’université des Antilles qui héberge 5 000 étudiants. Schœlcher accueille de nombreuses administrations d’état. Le palais des congrès de Madiana dispose d’installations techniques modernes, c’est aussi un complexe de cinéma multi salles.
Dès 1969, la commune se classe station balnéaire et touristique. Bénéficiant du label « Station nautique», elle organise chaque année la « semaine nautique de Schœlcher », une épreuve internationale réputée dans les Caraïbes.
L’animation culturelle et touristique est présente avec un des plus gros casino de la région, de nombreuses associations de sports, de culture et de loisirs, un parc naturel ainsi qu’un parcours de santé.

Cette cité résidentielle au relief montagneux propice aux randonnées offrant une vue incomparable sur la baie de Fort de France, les plages bordées de cocotiers et la chaleur de l’accueil font de Schœlcher une des villes de pointe de la Martinique. Avec laquelle nous sommes fiers d’être jumelée ! JPC