Sur la main… dans le cou… sur la joue… sur la bouche, embrassez-vous !

Tout le monde se rappelle cette ri­tournelle que chantait Carlos. Mal­heureusement depuis quelques mois et l’apparition de la Covid 19, le monde se montre maintenant avare en bisous. Plus de joues qui se tendent, de lèvres qui effleurent, remplacés comme par désenchan­tement par un toucher de coude, de pied ou de poing, bonjour le roman­tisme. Où sont les baisers d’antan aurait chanté Brassens. Ni une, ni deux, ni trois, ni quatre, les bises, bécots et autres poutous sont désor­mais virtuels et signent nos mails, SMS et apéros Skype, bienvenue dans le monde d’après !

Le baiser est un langage universel dans le royaume animal et chez les humains, il est le comportement le plus expressif que nous manifestons vis à vis des autres. La philamatolo­gie, ou science du baiser (et oui ça existe) s’est penchée dessus et en a découvert tous les bienfaits. Lors d’un French kiss, en bon français un patin ou une pelle (un peu vulgaire diront les mauvaises langues), nos corps explosent dans un cocktail de neurotransmetteurs réconfortants.

Rodin

Des études montrent que les gens se souviennent plus précisément de leur premier baiser que de n’importe quelle autre première fois.

Le baiser s’est beaucoup affiché dans le monde des arts, qu’il soit de Klimt, de Rodin ou de Doisneau, mais c’est au cinéma que des générations ont ri ou pleuré, remuées par ces scènes mythiques. Le plus animal, deux chiens et un spaghetti ; le plus mortel, Al Pacino ; le plus surnaturel, Patrick Swayze et Demi Moore ; le plus torride, Burt Lancaster et Debo­rah Kerr ; le plus French (kiss) Jean Gabin et Michelle Morgan, bien sûr on sait qu’elle a d’beaux yeux. A vous de retrouver les titres.

Mais laissons Cyrano le définir :

Un baiser, mais à tout prendre, qu’est-ce ? Un serment fait d’un peu plus près, une promesse

Plus précise, un aveu qui veut se confirmer. Un point rose qu’on met sur l’i du verbe aimer ;

Masqué, distancionné et bientôt peut être reconfiné, je rentre en résistance contre ce virus et ses coercitions et vous envoie mes baisers les plus chaleureux.