«

»

mai 21

Les musicales européennes à guichet fermé.

Rassembler les musiciens de nos villes jumelées sur la scène de l’auditorium du conservatoire de musique.  Tel était cette année le pari des musicales européennes, organisées en partenariat par le comité de jumelage et le conservatoire.

 Si Muse et Nina Simone au programme de nos amis portugais de Celorico, de Basto du Club de Musica, n’échappa pas à la querelle des anciens et des modernes, leur performance fut néanmoins de qualité et très appréciée.

Le programme du conservatoire de Houilles, musique baroque, le clair de lune de Debussy (harpe et piano) suivi d’un  quartet (flutes à bec et clarinette) enchanta par sa grande qualité les nombreux spectateurs.

Celui de nos amis de Chesham, sous la direction d’Alan Danson,  remarqué par les adaptations de la mer de Charles Trenet et de la chanson sous le ciel de Paris, acheva de fort belle manière ce concert presque  d’anthologie

Rendez-vous en 2019 à Friedrichsdorf en Allemagne pour Les prochaines musicales européennes.

Concert