«

»

mai 08

QUAND LES JOUEURS DE MONTAUBAN S’EN VONT JOUER À PERPIGNAN…

Vous connaissez cette chanson des Frères Jacques à la gloire du rugby.

Ce mois-ci, l’équipe de Houilles, le ROCH’C, a pris la direction de l’Angle­terre pour affronter son homologue de Chesham. Sport de villages du sud-ouest, le rugby s’invite en noir et blanc dans nos télés au début des années 60. Au travers des matchs de l’équipe au maillot frappé du coq, la France dé­couvre ce ballon ovale, les mêlées, les bourre-pif et la boite à gifles, glorifiés par la voix inoubliable du chantre de ce sport, Ro­ger Couderc. Il a incarné le rugby à lui tout seul et l’a fait aimer à tout le pays, au point où, viré de la télé après mai 68, les téléspectateurs lors des matchs, coupaient le son du poste et écoutaient ses commentaires en di­rect sur la radio.

Comme beaucoup de sports, le rugby est né en Angleterre dans la ville de Rugby. La légende veut qu’en 1823 un élève de la Rugby Scool, William Webb Ellis, pendant une partie de football, porta dans ses bras le ballon derrière la ligne de but adverse, le rugby était né. Les premières règles furent codifiées en 1846 par les élèves de cette école.

Sport de l’élite, « un jeu de voyous prati­qué par des gentlemen », le rugby, après avoir conquis les Îles Britanniques de­vient vite planétaire, porté par les pays du Commonwealth : Nouvelle-Zélande, Australie et Afrique du Sud. En France le rugby est introduit en 1870 par les Anglais. Le HAC: Havre Atlhetic Club est fon­dé en 1872. En 1910, la France rejoint l’Angleterre, l’Irlande, l’Ecosse et le Pays de Galles pour jouer le tournoi des 5 nations.

Aujourd’hui, le rugby à XV français attire plus de 450 000 licenciés. Devenu professionnel en 1995, il a perdu son charme d‘antan et est de­venu comme tant d’autres sports beaucoup plus physique et rigoureux.

Restent les belles envolées, les essais venus de nulle part qui nous font toujours rêver et reprendre avec ferveur l’incanta­tion mythique (et sans doute mystique) de Couderc « Allez les petits ». • JPC