«

»

avr 10

LA COMEDIE FRANCAISE TEMPLE DE MOLIERE

Et non, nous n’applaudirons pas « Le Bourgeois Gentilhomme », nous nous glisserons dans les coulisses de la vieille institution : la Comédie Française.

Nichée près du conseil constitution­nel et du Ministère de la Culture, elle a été créée par Louis XIV de la fusion de la troupe de Molière et des comédiens de l’Hôtel de Bourgogne, en 1680.

Ruche de talents, la société des Comédiens Français compte à ce jour 532 noms, depuis les compa­gnons de Molière (Mademoiselle de Brie, Armande Béjart, etc.) jusqu’au dernier nommé : Jérémy Lopès.

Rappelons-nous de Sarah Berhnardt, Louis Jouvet, Laurent Terzieff, de nos contemporains : Pierre Niney, Domi­nique Blanc, Michel Galabru et de tant d’autres !

Fidèles à leur devise :

« Simul et singuli » (être ensemble et res­ter soi-même) les 397 permanents, les Co­médiens (1 administra­teur, 19 pensionnaires, 39 sociétaires), les salariés des services administratifs, artis­tiques et techniques participent à la création des 3 000 pièces du ré­pertoire. Chaque représentation est l’aboutissement du savoir-faire de toutes ces équipes qui travaillent derrière le rideau ou dans les ateliers de Sarcelles.

Toujours régie par le Décret de Moscou, signé par Napoléon 1er en 1812, vous ap­prendrez comment on devient sociétaire de la Comédie Fran­çaise, l’histoire du « fauteuil de Molière » et bien d’autres secrets de coulisses !

Rendez-vous pendant la relâche, samedi 22 avril à 9h30 •DN